osskoor

art contemporain, esthétique, expositions par Maxence Alcalde

Conférences et publications

odc9 

Essais

  • L’œil du Cyclone ou la tautologie de l’image, éditions esadhar, le Havre, 2019.
  • L’Artiste opportuniste. Entre posture et transgression, l’Harmattan, coll. L’Art en Bref, mars 2011, 108 p.

 

Textes longs

  • « Caroline Delieutraz et les scorpions », Optical Sound, n°6, 2019.
  • « Emilie Brout et Maxime Marion. Distances Digitales », Radial n°1, p. 61-86.
  • « Vers la fin d’une critique d’art », dans Maxence Alcalde, Nathalie Desmet et Claire Fagnart (sld), La critique de l’art contemporain : formes, pratiques et écritures actuelles, PURH, (à paraître)
  • « Jimmie Durham, pour une critique d’art autochtone »,dans Ophélie Naessen et Simon Deniellou (sld), Quand l’artiste se fait critique d’art, Rennes, PUR, coll. « Arts contemporain, 2015, p. 83-90.
  • « Critique d’art sur internet : tentative de typologie d’une blogosphère spécifique », Marges Hors Série n°1, Saint-Denis, PUV, été 2014, p. 91-101.
  • « Perturbation artistique ou la panique institutionnelle », Revue Protheus n°7, juillet 2014, p. 24-30.
  • « Jimmie Durhamn critique de l’artiste autochtone », Marges 16, Saint-Denis, PUV, printemps/été 2013, p. 10-22.
  • « L’univers science-fictif de Robert Smithson », Marges 15, Puv, printemps-été 2012, p. 125-136.
  • « L’art politique comme genre : Entre principe de réalité(s) et recodage institutionnel, Raison Publique (raison-publique.fr), juin 2011.
  • « Art corporel et externalisation des risques. Du libéralisme moral à l’ultra libéralisme managérial dans l’art contemporain : Chris Burden/Santiago Sierra », Nouvelle Revue d’Esthétique, n° 5, Paris, PUV, mai 2010.
  • « “Je crois en Dieu et je crois dans le marché”, prophétisme économique et rationalisme artistique », Marges 08, Université Paris 8/AMP8, automne/hiver 2008-2009, p. 33-50.
  • « Un discret choc des cultures. L’exposition occidentale de l’exotisme», Marges 05, Université Paris 8/AMP8, juin 2006, p. 75-86.
  • « Une lecture cleptomane. Les nouvelles de Kosztolányi aujourd’hui », Cahiers d’études hongroises n°13, « Relire Kosztolányi », Sorbonne Nouvelle Paris III- CIEH/Institut Balassi Bâlint Budapest/Institut Hongrois de Paris, Paris, L’Harmattan 2006, p. 83-92.
  • « L’art postmoderne comme idéologie réactionnaire. Un rejet intellectuel de l’art contemporain », Marges 03, Université Paris 8/AMP8, novembre 2004, p. 97-107.
  • « Yukiko Shikata, NewFUNction of Technology Emerging Media Art from Japan », http://archee.qc.ca/ (revue en ligne québécoise), mars 2003 (1500 mots).
  • « Artistes versus Monopoly », Art : Changer de conviction, sous la direction de Jacques Morizot, Paris, L’Harmattan, collection « Arts 8 », octobre 2002, p. 245-251.

 

Notes de lecture et critiques d’expositions

  • « Pourparlers. Deleuze entre art et philosophie », Marges 19, Saint-Denis, PUV, automne/hiver 2015, p. 148-149.
  • « Leszek Brogowski, Ad Reinhardt. Peinture moderne et resposabilité esthétique », Marges 17, Saint-Denis, PUV, automne/hiver 2013, p. 154-155.
  • « Ai Weiwei, Entrelacs », Marges 15, Puv, automne/hiver 2012, p. 162-163
  • « Stéphane Vial,Court traité du design », Marges 14, Puv, printemps-été 2012, p. 181-182.
  • « Leszek Brogowski, Editer le livre d’artiste», Marges 11, Université Paris 8/AMP8, automne/hiver 2010-2011, p. 170-171.
  • « Alain Brossat, Le Grand dégoût culturel », Marges 09, Université Paris 8/AMP8, automne/hiver 2009-2010, p. 170-171.
  • « Art, télévision, vidéo. Ready to shoot », Nouvelle Revue d’Esthétique, n°1, 2008, p. 111-112.
  • « Mélusine, Métamorphoses », Marges 06, Université Paris 8/AMP8, mai 2007, p. 132-133.
  • « Mélancolie, Génie et Folie en Occident », Marges 05, Université Paris 8/AMP8, juin 2006, p. 137-138.
  • « Alain Séchas. Jurassic Pork II », Marges 04, Université Paris 8/AMP8, octobre 2005, p. 110-111.
  • « Sophie Calle, M’as tu vue – L’invité mystère », co-écrit avec Stéphane Reboul, Marges 03, Université Paris 8/AMP8, novembre 2004, p. 114-115.
  • « Portrait de l’artiste en travailleur », Marges 02, Université Paris 8/AMP8, mars 2004, p. 98-99.
  • « L’image peut-elle tuer ? », Marges 01, Université Paris 8/AMP8, mars 2003, p. 100-101.
  • « L’art au musée. De l’œuvre d’art à l’institution », Revue d’Esthétique n°44, éditions Jean Michel Place, 2003, p. 185.

 

Communications, colloques et journées d’étude

  • « Jamais pro, de la nécessité d’une critique d’art dilettante », Rencontres de la critique d‘art, station Auzone/Librairie Mollat (Bordeaux) 10 juin 2017.
  • « Où en est la critique d’art contemporain sur Internet ? », MAC Lyon/Adele, 25 juin 2016.
  • « Solve et Coagula, La peinture comme jointure », colloque « Dé-faire la peinture », esadhar (le Havre), 4 février 2016.
  • « There are no paintings, there are only exhibitions », One-day Symposium for Limber: Spatial Painting Practices, University of Creative Arts (UCA), Canterbury, UK, 5 octobre 2013.
  • « Jimmie Durham, pour une critique d’art autochtone », Journée d’études « Etudes de la forme dialogique des écrits d’artistes : l’artiste critique d’art », 10 mai 2012, Université Rennes 2.
  • « Jimmie Durham, une critique de l’artiste autochtone », Journée d’études « Art contemporain et Cultural Studies », Paris, INHA, 24 février 2012.
  •  « Entre postures et principe de réalité(s) : de la nécessité de naviguer à vue », Journée d’étude « Créer sans nouveauté : l’art et la politique aujourd’hui », Sophiapol (EA393), Université Paris Ouest Nanterre, 11 avril 2011.
  • « Recouvrement de facture », Journée d’étude « Reprise, recouvrement, rebonds », sld Leszek Brogowski et Christophe Viart, Université Rennes 2, 16 et 17 septembre 2010.
  • « Blanche Neige, le chef d’œuvre empoisonné », Conférence/performance « Le foie et les poumons » (sld, Catherine Baÿ, Pauline Colonna d’Istria et Florian Gaité), Centre Pompidou, juillet 2010.
  • « Du commissaire-artiste à l’artiste-commissaire », Journée d’étude « Les enjeux de l’action culturelle », sld Jean-Pierre Chrétien-Goni, CNAM, 11 janvier 2007.
  • « Une lecture cleptomane. Les nouvelles de Kosztolányi aujourd’hui », colloque international Dezsö Kosztolányi, Maison de la Hongrie, Paris, 6 décembre 2004 (communication de 30 minutes).
  • « Autour d’une transgression postmoderne », Journée d’étude « Art et Utopie(s) », sld Claire Fagnart, Université Paris 8, mars 2004.
  • « Artistes versus Monopoly », colloque international « Art : Changer de conviction », sld Jacques Morizot, Université Paris 8, octobre 2002.
  • « Robert Smithson et image(s) d’entropie(s) », Journée d’étude « Désir d’image & éthique de la recherche », sld François Soulages, Maison des Sciences de l’Homme (MSH) Paris Nord, 21 janvier 2001.

 

Organisation de colloque et journées d’étude :

  • « Dé-faire les images » (co-organisé avec Edouard Prulhière dans le cadre de Art Sequana 2017), 12-13 janvier 2017, ESADHaR, Le Havre.
  • « Dé-faire la peinture » (co-organisé avec Edouard Prulhière dans le cadre de Art Séquana 2016), 4 et 5 février 2016, ESADHaR, Le Havre.

 

Critique d’art

  • paris-art.com (1er site internet sur l’actualité de l’art contemporain).
  • Art21 (publié à 30.000 exemplaires) : « Art Orienté Objet », Art21, n°32, hiver 2011/2012, p. 60-64 ; « Brand me I’m Famous. General Idea », Art21, n°30, printemps 2011, p. 19-30 ; « Gianni Motti, La Légende de Gianni », Art21, n°23, été 2009, p. 20-27 ; « Rodney Graham, derniers cycles », Art21, n°22, printemps 2009, p. 18-25 ; « Jimmy Durham, Distant Drums », Art21, n°21, février-mars 2009, p. 11-19 ; « XXIe Ateliers Internationaux », Art21, n°15, décembre 2007 – janvier 2008.
  • Tales : « En piste les artistes ! », Tales n°2, hiver 2010, p. 66-71 ; « Laurent Grasso, l’homme de la forêt Low-tech », Tales n°1, automne 2009, p. 42-44.
  • Osskoor, blog consacré à l’actualité de l’art contemporain, depuis septembre 2010 (environ 4.000 visites uniques/mois).

 

Textes de catalogue

  • « L’ogre bien décidé à dévorer le monde – entretien avec Edouard Prulière », End éditions, 2018.
  • « Should we occupy the interstices ? Science fiction and post-painting/Faut-il peupler les interstices ? Science-fiction et postpeinture » dans Spatial Painting Practices curated by Cherry Smith & Jost Munster,Herbert Read Gallery (UCA, Canterbury, UK)/ Grandes Galeries de l’Erba, Rouen, France, 2013, p. 28-34.
  • « Laurent Jourquin : une esthétique du ratage », Galerie Maxence Malbois, Paris, mai 2011.
  • « Poulpisme 1, Nous étions jeunes et larges d’épaules », Galerie Schleicher+Lange, Paris, juillet 2010.
  • « Quartier Sensible », Espace cfdt Belleville, Paris, févier 2009.
  • « Le génie n’attend pas le nombre des âniers », Beautiful Art 1#, Saint-Denis, Juillet 2009.
  • « Gar-Eul Kim, Liquid Love & (Last) Cigarette », Centre Culturel Coréen, Paris, 2007.
Publicités
%d blogueurs aiment cette page :