Art contemporain et Cultural Studies

Journée d’études de la revue Marges : http://www.revue-marges.fr/

Vendredi 24 février 2012 INHA,

Salle Giorgio Vasari, 2 rue Vivienne, 75002 Paris (Métro Bourse).

Entrée libre.

On a longtemps parlé d’exception française pour évoquer le manque d’intérêt des recherches en sciences humaines pour les études culturelles (au sens anglo-saxon des Cultural Studies). Rares sont les chercheurs en histoire de l’art, arts plastiques ou esthétique qui s’y intéressent. L’art contemporain est pourtant régulièrement envisagé comme une « culture », celle d’un monde de l’art qui en tant que tel met en jeu des rapports de pouvoirs et des politiques de représentation. L’apport des études culturelles à l’analyse des phénomènes liés à l’art contemporain peut-il permettre une nouvelle forme de questionnement sur ses objets, ses méthodes ses acteurs ? Il sera question ici d’interroger les rapports de force ou relations de résistance, et plus généralement les marqueurs et enjeux de pouvoir induits par le monde de l’art contemporain. Il s’agira autant d’étudier des pratiques artistiques spécifiques entrant en résonance avec les études culturelles, que d’interroger les enjeux politiques ou géopolitiques du culturel dans l’art contemporain et l’éventuel tournant épistémologique que ce nouveau regard est susceptible d’impliquer vis-à-vis de catégories disciplinaires bien établies.

+++
9H30 : Accueil des participants
9 H 45 : « Jimmy Durham critique de l’artiste autochtone » par Maxence Alcalde (Université Paris 8)

10H30 : « Anish Kapoor est-il un artiste occidental ou Indien » par Christine Vial-Kayser (Conservatrice du Musée-promenade de Marly-le-Roi)

11h15 « Huang Yong Ping face à l’art contemporain » par Shiyan Li (Université Aix-Marseille)

12h Questions/Discussion
12h30-14h Déjeuner
14h « De la danse contemporaine au Maghreb à une danse contemporaine maghrébine » par Mariem Guellouz (Université Paris Descartes)

14h45 « Art chorégraphique contemporain d’Afrique, enjeux d’une reconnaissance » par Annie Bourdié (Université Paris Est Créteil)

15h30 Questions/Discussion
16h « L’histoire de l’art face aux pratiques culturelles et artistiques féministes queer en France » par Marie-Emilie Lorenzi (Université Paris 1)

16h45 « Les Porn Studies dans l’art contemporain, mise en spectacle et émancipation du corps pornographié » par Emilie Landais (Université Paul Verlaine Metz)

17h30 Discussion et remarques conclusives

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s