Robert Crumb & Lucian Freud ou comment j’ai décidé de devenir un historien de l’art formaliste*.

Je sais que vous allez trouver ça un peu bizarre, mais c’est en lisant une bédé de Crumb de retour de l’expo Freud que cette idée tordue a germée dans mon esprit. Et si Lucian Freud et Robert Crumb étaient un seul et même homme ? c’est du moins ce que semble nous dire leurs œuvres (soit disant) respectives.

Penchant affirmé pour la représentation de femmes plantureuses, nues parfois un peu vulgaires, image d’ermite bien que réputation de queuetard… tout concorde. Preuves visuelles à l’appui :

D’abord un modèle de Crumb devant son miroir…

Robert Crumb.

La même selon Freud :

Lucian Freud, Naked Portrait, 2002.

Rebelotte :

Robert Crumb.

Lucian Freud, Night portrait, 1999.

Avouez que c’est saisissant !

Photo de Crumb avec un modèle :

Robert Crumb

La même avec Freud :

David Dawson (photo), Lucian Freud et son modèle.

hum!! tout cela est très très louche…

——————–

*Aucun historien de l’art n’a été maltraité pour réaliser ce post.

Advertisements

Une réflexion sur “Robert Crumb & Lucian Freud ou comment j’ai décidé de devenir un historien de l’art formaliste*.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s