Langage(s) de l’oeuvre d’art. Journée d’étude de la revue Marges

Journée d’étude de la revue Marges

Langage(s) de l’œuvre et de l’art

Des processus discursifs se jouent entre les œuvres d’art et leur périphérie. Des dimensions langagières sont repérables à la fois dans les œuvres et dans les discours que l’on tient à leur propos.

Dans ce numéro de Marges, il s’agira d’envisager les effets réciproques, les coopérations, les conflits entre les modalités du discours de l’œuvre et du discours sur l’art. Quels est le rôle des différents agents ? Artiste, curateur, conservateur, galeriste, critique, spectateur, etc. ? Dans le fonctionnement discursif de l’art ? Peut-on parler d’actes de langage ? Quels sont les opérateurs pragmatiques, les usages, les contextes des rapports entre ces discours ? La modernité artistique s’est caractérisée par une prédominance de la critique, comme si l’œuvre ne pouvait exister sans un discours critique. En intégrant des composantes textuelles dans l’œuvre, l’art contemporain a cherché à déplacer ce discours dans l’œuvre elle-même, comme si elle pouvait le prendre en charge à elle seule. Qu’en est-il aujourd’hui de la lisibilité de l’œuvre, de son accessibilité cognitive et de ses rapports avec sa visibilité ?

 

Cette journée d’étude sera publiée dans le numéro 13 de la revue Marges (hiver 2010/2011)

le vendredi 29 octobre 2010

à l’INHA (Salle Vasari), 2 rue Vivienne, 75002 Paris

de 9h00-13h00 et de 14h30-17h00

entrée libre

9h00 Accueil des participants

9h30  « Paroles d’artistes et discours savants : trois procès en légitimité » par Sophie Schvalberg

10h15  « Du script à la critique : travailler le verbe et la performance dans la nouvelle critique américaine des années 1970 » par Pauline Chevalier

11h00 Pause/Café

11h15  « Le don de la parole : exemple d’usage du langage verbal dans les arts plastiques » par Ophélie Naessen

12h00 « L’art pris aux mots : le discours de l’art dans les années 1960 » par Laurence Corbel

14h30 «  Le discours capteux. Expérience de la sculpture et querelles de la critique dans l’art des années 1960 » par Giovanni Parenzan.

15h15 « Parler des œuvres construire les œuvres » par Claire Fagnart

16h00 « Façons de parler : l’anecdote comme approche de l’œuvre » par Yaël Kreplak

17h00 Conclusion de la Journée

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s